12/21/2021

Un graphiste, c'est qui ?

Bonjour, Je m’appelle Clémence Usannaz et aujourd’hui, je vais vous dévoiler les coulisses de mon métier.

On parle souvent de graphiste, mais on peut aussi utiliser le terme d'infographiste ou designer graphique, c’est la même chose.

Il s'agit en fait de celui qui s'occupe de tout ce qui concerne la communication visuelle : logo, carte de visite, formation enligne, post LinkedIn, parcours d’intégration en ligne, site Internet.. Tout ce qui requiert un aspect visuel lisible, harmonieux et captivant passe entre ses mains.

Le graphiste touche un peu à tout : la mise en page du texte, la retouche des photos, le choix des couleurs et de la typographie, le dessin d’un logo, la création d’une charte graphique, etc.

Il peut être spécialisé dans un domaine en particulier :

Etre graphiste chez Pixago

Pour ma part, je suis graphiste web. Je travaille uniquement pour le web, avec la création et l’intégration d’éléments sur des sites et des supports en ligne.

Le processus de création graphique

Pour bien comprendre le processus de création graphique, je vais vous raconter la création d’un projet autour du Circuit du médicament, mené avec l’un de nos coopérateurs, la Fondation ARHM pour leur hôpital psychiatrique, Saint Jean de Dieu.

1)    La compréhension de la demande

Après un premier contact, un rendez-vous est organisé avec l’équipe de la Fondation ARHM pour définir le briefing : l’équipe expose ses besoins et ses idées.  

Dans notre exemple, le briefing m’a permis d’identifier :

-  Les objectifs de la formation : sécuriser le circuit du médicament, rappeler et/ou renforcer les connaissances et harmoniser les pratiques.

-   L’objectif pédagogique : s’affranchir de la construction classique des formations souvent trop linéaires et peu attractives à partir des connaissances métier fournies par l’équipe pilote.

-   Les cibles : le personnel de l’hôpital, et en particulier les infirmier(e)s.

-   Le besoin : un dispositif de formation divisé en 4 modules d’apprentissage avec 4 thèmes spécifiques.

Tout en restant à l’écoute, je passe ensuite dans une phase d'appropriation des informations et des savoirs à mettre en forme. Je dois avoir compris la demande pour savoir la retranscrire et être force de proposition.  

2)   Les recherches

Puis, je passe à l’étape des recherches : la veille visuelle avec les tests et la planche d'ambiance. J’explore des styles graphiques différents en fonction du sujet et du coopérateur.

Dans notre exemple, je recherche des illustrations en référence au secteur médical avec un style graphique sans personnification, comme des personnages sans visage mais avec une identité de personnel médical.

J’adapte mes créations à la réalité et aux photos prises sur place : les locaux, les tenues du personnel hospitalier, le matériel médical, les médicaments, les chariots etc.

Comme chaque module du Circuit du médicament a son entité et sa couleur propre, il a fallu anticiper et prévoir les différentes déclinaisons de couleurs et d’illustrations pour les 4 modules, qui ont été imaginés sur 24 mois.

3)   La proposition de maquettes et de prototypages

 Après ces recherches, je montre au coopérateur mes premières idées à l’aide de maquettes et de prototypages et à partir de nos échanges, j’ajuste mes propositions. Plusieurs aller/retours de corrections sont nécessaires.

Dans notre exemple, je propose une page d’accueil du module, tant dans la disposition que dans le choix du style et des illustrations.

Pour rendre l’apprentissage plus facile, rapide, attractif et varié, je propose en lien avec la team Pixago une déclinaison d’outils : éléments animés comme des gifs, l’intégration de vidéos avec des comédiens, des 360° des locaux, des quizz, des QCM, des bandes dessinées, des podcasts intégrés pour illustrer et compléter les contenus…

4)    Graphisme et intégration

A chaque étape et à chaque évolution de contenus, je travaille avec le chef de projet et ici intégrateur web afin de mettre en place les modules.

Je participe à l’élaboration et la cohérence des pages des différents modules en répondant à ses « commandes » : textes, images, boutons cliquables pour faire que le module prenne vie.

Je dois savoir où seront intégrés les différents éléments pour pouvoir fixer leurs dimensions et leurs formats (png, jpeg, gif…).

 En tant que graphiste, je dois comprendre tous les enjeux afin de fournir un travail viable et facilement intégrable.

Une fois que tous les éléments sont intégrés, le projet est fini !

 

5)   Conclusion

Le projet va certainement évoluer dans le temps avec des mises à jour apportées par l’équipe projet. Cette capacité à évoluer dans le temps a bien été intégrée dans le projet dès le départ.

Fait avec ❤ par pixago © 2021 ◼ Mentions légales ◼